A bicycletteeeuuu

Avec les beaux jours, maman voulait faire des balades en vélo… ou au moins pouvoir se déplacer facilement pour une petite course.

Moi j’ai rien contre le vélo tant qu’il ne faut pas pédaler. Elle a donc fait l’acquisition de ce petit siège pour le porte-bagage qui, en plus de me trimbaler, présente l’avantage de ne pas être démontable facilement. On peut ainsi laisser le vélo accroché en ville sans risquer que je doive courir à côté pour rentrer. Dernier avantage, ça muscle les fesses de maman… ne me remercie pas !

On a remis en état les vélos de toute la famille, regonflé les pneus, nettoyé. et on est même allé faire un pique-nique un dimanche.

Ben voilà, le vélo comme ça c’est bien !

Paris, Paris combien ? Paris tout c’que tu veux…

Cela faisait 2 ans que je tannais mes parents pour aller voir la tour Eiffel et ils me disaient toujours : « On attend que tu sois un peu plus grand, il faut beaucoup marcher ». Il faut croire que j’ai grandit car : un pont de mai + un appartement AirBnB + 4 billets de TGV… et hop on y était. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on ne s’est pas ennuyé ! On s’est même fatigué…

Jour 1

  • Départ en train de Nancy à 8h.
  • A l’arrivée on a pris le métro (super moyen de locomotion je me demande pourquoi on n’en a pas un à Nancy) pour aller voir la pyramide du Louvre.
  • Maman avait repéré le Musée en herbe, un musée d’art pour les enfants, où il faut retrouver des indices sur les tableaux comme de vrais détectives.
  • Ensuite, on est allé récupéré les clés de l’appartement qui présentait 3 particularités :
    • Pour aller sur la terrasse il fallait passer par la fenêtre
    • Le lit de papa et maman était rangé debout dans une armoire
    • Le WC était dans la salle de bain… bizarre ces parisiens !
  • Après une petit sieste et sous un grand ciel bleu, on a embarqué sur un bateau mouche sur la Seine avec un spectacle musical pour enfants animé par Lila et Filou.
  • Le bateau nous a ramené au pied de la Tour Eiffel, mais on n’a pas pu monter dedans, parce qu’au moment où on a voulu prendre les tickets il y avait déjà trop de monde.
  • Après une petite pause glace sur le champs de mars, on a terminé la journée sur la place du Trocadéro avec une belle vue sur la tour Eiffel et les fontaines où tout le monde se baignait alors que c’est interdit.

Jour 2

  • La Cité des Sciences… ou plutôt la cité des enfants : Un endroit où on a pu faire toutes sortes d’expériences avec des miroirs, de l’eau, des engrenages, des sons etc. Il y avait un chantier de construction de maison GÉ-NIAL ! Des brouettes, une grue, un chariot sur rails, des barrières. J’aurais pu y passer la journée !
  • Mais comme on ne pouvait pas y passer la journée on est ensuite allé au parc de la Vilette juste derrière. Il y avait une belle aire de jeux et un méga toboggan dragon.
  • Après une sieste nécessaire on est allé à Montmartre… à pied… et on est monté… à pied… jusqu’en haut. On l’a bien méritée la glace dans le quartier des peintres de rue !

Jour 3

  • Nous avons dit « au revoir » à notre appartement et nous avons pris le métro pour Notre-dame de Paris. Un rapide coup d’œil à l’intérieur, mais on n’a pas voulu déranger la messe qui y était célébrée au milieu des touristes.
  • On est ensuite remonté à pieds jusqu’au Panthéon pour arriver aux Jardins du Luxembourg. On a alors joué avec des bateaux à voile qu’il fallait pousser sur une grande fontaine. Le mien s’est coincé sous le jet d’eau je l’ai récupéré tout mouillé.
  • Enfin on a terminé le séjour par un spectacle de Guignol. On était placé tout devant avec Romane, j’ai bien rigolé !
  • Puis l’heure du retour a sonné, et à 18h nous avons pris le train pour Nancy.

On a passé 3 jours super ! On a gardé tous les tickets, imprimé quelques photos et on a collé tout ça dans un album souvenir que j’ai pu emmener à l’école.

NB : Le titre de cet article est le refrain de la chanson de Marc Lavoine, Paris

WE surprise au paradis des enfants

Ce WE papa et maman nous avaient prévu une surprise. Ils ont mis un mot à nos maitresses pour prévenir qu’on serait absents pour cause de surprise, motif irréfutable ! Et il a fallu qu’on soit bien sages toute la semaine.

Ils sont venus nous chercher avant la cantine, on a fait la sieste dans la voiture et on s’est réveillé au paradis des enfants. Une super air de jeux extérieure, un méga espace de jeux intérieur et une super-méga piscine… des toboggans, des poneys, un spectacle, une balade en trottinette, du mini-golf… et même… Des bambis qui passent devant le cottage comme dans la pub.

Retour en image sur notre WE à Center Parcs

Là haut

IMG_1564Tous les deux ans un rassemblement de montgolfières est organisé à Chambley. Papa a toujours voulu y aller et depuis que je suis né… m’y emmener !

Romane étant chez mamie, c’était l’occasion et on a décidé d’y aller vendredi soir et en VIP s’il vous plait ! C’est à dire avec le parking tout près, les premières loges pour admirer les décollages et de quoi manger et boire un coup sur place (vous me connaissez, ce dernier point à toute son importance).

On a aussi fait un tour des animations proposées et on a notamment participé à une initiation à l’observation de la lune et des étoiles au travers de vrais télescopes mis à disposition par des associations d’astronomie.

Une soirée qui nous a bien plus à tous les 3 même si on est rentré assez tard !

Mes premiers skis… roses !

Entre noël et nouvel an mes parents ont décidé d’aller prendre l’air à Briançon.

Soleil (beaucoup) et neige (pas beaucoup), rien de tel pour recharger les batteries.

L’occasion pour moi de chausser pour la toute première fois une paire de ski !

Le loueur a donc déniché la plus petite paire de chaussures de la boutique mais aussi la plus belle (et la plus rose) des paires de skis ! Un équipement que j’ai immédiatement adopté et adoré.

J’étais trop petite pour que l’on m’inscrive à l’école de ski alors comme Lucas au même âge j’ai fait mes premières descentes avec Papa et Maman et devinez quoi… comme Lucas… j’ai trouvé ça Gé-nial !

Je vous laisse en juger par vous-même dans la vidéo.


Premieres descentes Romane ski from Céline on Vimeo.

Fraispertuis… c’est le paradis

IMG_2291Pour terminer les vacances en beauté, une journée à fraispertuis, un parc idéal pour les aventuriers de mon âge qui n’ont peur de rien. J’ai peu faire presque tous les manèges du parc. Les bûches, les petits chevaux, tout y était, soleil et chaleur en prime.

La meilleure attraction de la terre : un circuit sur un bateau pirate mettant à disposition des canons à eau qu’on actionne avec une manivelle. On peut ainsi arroser les personnes qui sont sur autres vaisseaux mais aussi les visiteurs qui ont eux aussi des canons pour riposter. Méga-bataille d’eau garantie ! On a tellement aimé avec papa qu’on l’a fait 2 fois… et on est resté jusqu’à la fermeture du parc et l’extinction de Romane !

…ça farte !

J’ai de la chance, cette année j’ai été 2 fois au ski. La première fois avec mamie pendant les vacances et cette fois avec mes parents. Il a neigé 60 cm la veille de notre arrivée puis grand soleil toute la semaine alors si on met de coté les bouchons qu’on a eu à l’aller et au retour… toutes les conditions étaient réunies pour que l’on passe une super semaine !

Romane a fait de la luge mais je crois que l’année prochaine elle va elle aussi pouvoir commencer à skier. Elle restait avec papa le matin pendant qu’on allait skier avec maman. On se rejoignait pour manger au soleil et ensuite on allait à la sieste l’après-midi pendant que papa skiait à son tour.

J’ai donc été à l’école de ski tout les matins avec un moniteur super sympa, et champion de ski puisqu’il s’appelait Lucas comme moi. J’ai bien progressé, fini le club piou piou ! Je sais maintenant prendre le tire-fesse, freiner et un peu tourner. Du coup, je peux descendre des pistes verte avec maman. D’ailleurs j’en ai fait une bonne à maman : j’ai oublié de freiner en bas d’une piste. Maman pensait que le filet m’arrêterait mais au lieu de ça j’ai tout embarqué pour aller m’enfoncer dans 50 cm de neige un peu plus bas… emmêlé dans le filet, le piquet, les mouffles… Il a fallu que maman déchausse pour me sauver, que je déchausse pour sortir, qu’on remonte sur la piste, qu’on retire la neige de partout, qu’on tape nos bottes pour pouvoir rechausser, qu’on replante le piquet et remette le filet discretos… cette blague nous aura pris au moins 1/4 d’heure !

Pour le reste on s’est bien amusé, je vous laisse juger.

Tout schuss

Mercredi mamie Martine et papy Jean-noël sont venus me chercher pour m’emmener au ski avec tonton Aurélien, Léo et Arthur. Pour vous raconter mes vacances je vais essayer un nouveau truc : le reportage en direct.

Jour 0

Quelques valises à boucler une visite chez mamie Blanche et papy Michel, un dernier briefing avec Léo et Arthur et un test de chargement de la grosse voiture énorme énorme de tonton Aurélien. Et pour finir un dernier coup de fil à maman, papa et Romane pour leur dire que « je ne reviendrai plus du tout du tout »

Jour 1

 
Après une petite colère chez la coiffeuse de mamie avant le départ on a pris la route pour Briançon. On était tout excité et du coup avec les cousins si on additionne ce que l’on a dormi tout les 3 on doit à peine dépasser l’heure ! Mamie a dit qu’elle aurait dû mettre des boules quies… Et une fois arrivés (vers 16h30) on a fait les fous avec Léo, on a fait la bagarre semblant ce qui nous a valu notre première punition. Je crois qu’il est grand temps pour nous d’aller nous fatiguer défouler un peu et de goûter l’air pur de la montagne

Jour 2 

On a aidé papy et tonton Auré à monter un tout nouveau lit à étage (petite colère pour dormir en haut mais c’est non négociable c’est le plus grand qui dort en haut).

Et puis on est allé vérifier l’équipement…

  
Jour 3

Premier jour de ski ! Ça s’est plutôt bien passé, super. Mais il a neigé et au bout de deux heures j’étais un peu fatigué alors j’ai regardé les copains faire. Et à midi autant vous dire que j’avais la grosse dalle ! Après une bonne sieste j’étais en pleine forme pour retourner jouer dans la neige mais avec Arthur cette fois.

   
  
Jour 4

Premier jour de soleil ! Je commence à maîtriser le ski. Mamie me trouve capricieux, entre autre parce qu’elle n’a pas voulu qu’on refasse du ski après la luge, parce que je voulais des moufles comme Léo et Arthur…

img_7357.jpegimg_7356.jpeg

Lucas à l’ESF 1 from Céline on Vimeo.

Lucas à l’ESF 2 from Céline on Vimeo.

Jour 5

Cet après-midi après donc le ski puis la sieste… Papy et mamie nous ont emmenés à la piscine. Il y avait beaucoup de monde alors il a fallu être patient avant de pouvoir entrer mais une fois à l’intérieur on s’est bien amusés, on a fait des plongeons et tout. Avec tout ça on va être de grands sportifs… Mais je vous cache pas qu’on commence à fatiguer ! Je pense qu’on devrait dormir un peu plus sur le trajet du retour qu’à l’aller 🙂

Jour 6

En fait quand on rentre du ski, tous les midis on passe devant ce restaurant à hamburger que tous les enfants adorent et aujourd’hui on s’y est arrêté ! SUPER !

 

Jour 7

Gare au loup !  Hé oui les cours de ski touchent à leur fin et j’ai eu une médaille. Jour 8

Après avoir déneigé une dernière fois la voiture, tonton a chargé le coffre de toit et la grosse voiture énorme énorme et nous sommes rentrés à Chaumont la tête pleine de souvenirs.

J’ai vu rapidement mes parents qui étaient descendu déposer Romane pour la deuxième semaine des vacances… qui du coup s’annonce elle aussi haute en couleur !

Ma première neige

IMG_0289-001Houlà il s’est passé quelque chose de bizarre ce WE, des petits trucs blancs tout froid ont commencé à tomber du ciel et ça a rendu mon frère et mes parents tout fous ! Je n’imaginais pas que papa savait faire plus de bêtises que Lucas !

Mamie Blanche et Papy Michel son venus nous garder vendredi soir et samedi matin on est tous allé dans la maison des Vosges car là bas, 15 cm de neige toute propre attendaient nos glissades. Et on s’en est donné à cœur joie. Enfin particulièrement papy avec sa pelle à neige.

Collants, chaussettes, polaire, pantalon de ski luge, gants, bonnet, écharpe, veste de luge, bottes… Et pareil pour Lucas ! Après 30 bonnes minutes de préparation, me voilà prête. Je ne peux plus bouger et je ne vois plus clair… mais j’ai pas froid et on peut enfin mettre les pieds dans la neige. Moi, une fois sur ce sol peu praticable et particulièrement instable… où toute mauvaise chute peut faire froid dans le cou… j’ai d’abord opté pour le déplacement de la statue. Et puis voyant Lucas s’amuser et l’igloo de papa se monter j’ai pris la main de mamie et on est parties à l’aventure. Finalement c’est tout mou et ça n’a pas si mauvais goût.

 

 

Le lendemain on a pris la voiture pour aller tester des vraies pistes de luges de grands. Lucas a IMG_7207aussi mis des chaussures longues et bizarres qui lui ont permis 2-3 descentes amusantes… après il marche comme un pingouin avec ça !

Maman avait espéré que de telles activités nous vaudraient des siestes dignes de ce nom mais je crois que l’excitation des flocons a pris le dessus. Quoiqu’il en soit Lucas serait bien resté plus longtemps et tous les 4 on a eu beaucoup de mal à se lever ce matin.