Archives par étiquette : Sommeil

Trop fatiguée…

Mes parents n’avaient pas été habitués à ça… si vous vous souvenez.

Toujours est-il que moi je ne suis pas embêtante côté sommeil. Déjà le jour de ma naissance… Je suis née à 6h et j’ai dormi presque toute la journée et toute la nuit suivante. Mes parents n’ont pas réussi à me réveiller pour manger au bout de 7h de sieste. Faut dire, une naissance c’est pas rien ça fatigue.
Et depuis j’ai toujours fait de bonnes siestes et de bonnes nuits. Même si je réveille maman pour casser une graine, hop je me rendors. Quand on me met au lit j’affiche un sourire des plus radieux, je sais que je vais passer un bon moment de dodo. En voiture… En poussette… Je n’y résiste pas. Une fanfare de la St Nicolas passe à côté ? même pas mal ! Et comme en plus je mange bien, une nounou de la crèche a même dit qu’elle aimerait que tout les enfants soient comme moi. La classe !

Enfin parfois je m’endors quand je joue… Épuisant !

IMG_4959

Romarmotte

C’est comme ça que maman m’appelle, ou encore « Romane au bois dormant ».

C’est vrai que depuis toute petite (oui parce que je grandis vite) je dors beaucoup. J’aime bien être au lit surtout quand la maison est calme, c’est tout chaud et bien confortable ! Il m’arrive d’y passer presque la journée complète ! Et depuis une semaine je fais mes nuits… Concept pas si différent en fait, les nuits c’est comme les journées sauf que tout le monde dort aussi et que je ne réclame pas à manger.

Démonstration ou comment s’endormir en 2 min et 16 sec.

On la perd ! On la perd ! from Céline on Vimeo.

Faire mes nuits ?!

J’ai eu 5 mois la semaine dernière et vous vous demandez peut-être pourquoi je n’ai pas encore fait état de mes nuits sur ces pages.

Faire mes nuits, moi je suis d’accord sur le principe, reste à voir les modalités d’application et ce qu’on entend par « Faire ses nuits ».

Si on considère que « Faire ses nuits » signifie tenir 8h sans réclamer à manger, alors OUI je fais mes nuits. Par contre, si on considère que « Faire ses nuits » c’est être endormi quand mes parents vont se coucher et être encore endormi quand ils se réveillent (ou être éveillé mais rester tranquille dans mon lit ou encore commencer à chouiner moins d’1/2h avant l’heure du réveil) et ne pas s’être réveillé dans la nuit… Alors ça j’ai du le faire 2 ou 3 fois sans faire exprès 🙂

En fait, je ne suis pas un gros dormeur et il me faut peu de sommeil pour être en forme. J’ai 50% de gènes d’insomniaque il faut dire !