Il était une fois dans l’Ouest

Chaque année papa et maman invitent des copains pour mon anniversaire, chaque année ils préparent des petits jeux et des animations, chaque année ils espèrent qu’on pourra faire ça dans le petit jardin derrière… et chaque année il pleut.

Alors cette année maman a dit : « on trouve une activité couverte où ils organisent des anniversaires et on a rien à faire ! »

Elle a trouvé le laser game : un labyrinthe pour les petits, dans le noir avec des lumières fluos, le tout dans un décor de far west. On a chacun un pistolet (qui ne tire rien du tout) et il y a deux équipes. Sauf qu’au départ on ne choisit pas l’équipe. Quand la dame démarre la partie les pistolets s’allument en rouge ou en vert et là on connaît notre équipe. Le but est de tirer dans le pistolet des membres de l’équipe adverse, ce dernier est alors désactivé quelques secondes mais la partie continue. Il faut se cacher (on n’a pas trop réussi), il ne faut pas courir (on n’a pas trop réussi non plus)… mais qu’est-ce qu’on s’est bien amusé! Walid a perdu une chaussure qu’il a récupéré à la fin. Un gâteau, des bonbons, du coca, des cadeaux entre les deux parties… un super après-midi !

Et vous savez quoi… en plus il a fait beau !

L’examen de piano

Mercredi 05 juin c’était un grand jour, le jour de l’examen de piano. Isabelle m’avait donner un morceau à préparer il y a plus d’un mois, le Coucou. On l’a travaillé, répété et re-répété histoire de bien le connaitre, de ne pas oublier les nuances et de le jouer sans la partition.

Quand le jour J est arrivé, j’étais fin prêt. On est arrivé dans une grande salle avec un superbe piano à queue en plein milieu, des chaises pour le public et une table permettant d’accueillir 4 membres de jury. Maman a commencé à stresser. Tous les enfants du même niveau jouait le même morceau et pour chaque niveau le jury délibérait pour donner les notes. J’ai eu 20/20 !

On rempile l’an prochain, avec du solfège en plus et Isabelle semble bien contente. Allez je vous laisse écouter !

[Message de maman : Lucas, je suis très fière de toi parce que tu as bien travaillé tout au long de l’année]

Un autre morceau que je travaille en ce moment et qui est bien plus compliqué que le Coucou, La danse des poupées :

CP dans les starting-blocks

Les vacances signifient aussi pour moi la fin de la maternelle et l’entrée à la GRANDE école… l’école primaire, celle où il faut un cartable avec des affaires dedans, celle où la maîtresse va donner des devoirs à faire à la maison. Ça ne rigole plus !

Comme on part les 2 dernières semaines des vacances, on s’est occupé des fournitures avant. Je suis inscrit au multi-sport et au théâtre dans le cadre des activités périscolaires, à la cantine, et au centre aéré pour les mercredis.

Comme je suis encore fâché avec quelques lettres (b, d , p et q… avouez qu’elles se ressemblent), que je n’aime pas trop lire et que maman est en congés… J’ai également découvert les joies des cahiers de vacances histoire de ne pas perdre la main. On s’est un peu entraîné sur les lettres, la lecture et l’écriture et il parait que j’ai progressé : « m » et « a » = « ma », « v » et « u » = « vu » etc.

Bref, en septembre je serai fin prêt ! Comment ça elle va parler en anglais la maîtresse…

Skate sous haute protection

Enfin… ça faisait trois ans que j’en réclamais un… Et maman disait « d’abord la trottinette », « quand tu sauras faire du vélo sans roulettes », »d’abord les patins à roulette », « quand Romane ne fera plus de caprices », « quand papa ramassera ses chaussettes » etc.

Heureusement mon copain Walid a mis fin à tout cela et m’a offert un skateboard pour mon anniversaire ! Maman s’était retrouvée à court d’arguments quand la maman de Walid lui a demandé son accord préalable, Gagné ! Par contre elle a vite complété mes équipements de protection.