Mon premier plateau des U7

Et voilà, premier samedi de matchs sous le soleil. Des matchs gagnés, d’autres perdus… comment ça on joue collés les uns au autres ? Les adversaires aussi… J’ai mis deux buts, dont un à la suite d’une très belle action. J’ai rencontré quelques difficultés face à l’équipe de Jarville. Pas de bol, j’étais dans les cages. Bon sang qu’ils étaient forts! J’ai pris quatre buts mais j’en ai arrêté au moins huit. Et vous savez combien je n’aime pas perdre, je n’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes. L’entraîneur de l’équipe adverse est venu me féliciter. Et notre entraineur a remonté le moral des troupes pour le match suivant.

Mais la chose la plus importante c’est que j’avais un fan-club : papa, maman, Romane, tata Isa, Martin… oui maman n’a jamais autant supporté une équipe de foot que ce samedi. Bon il faudrait qu’elle apprenne un peu les règles.

Chaussage de crampons !

Enfin, mon premier entraînement de foot !Il faut croire que j’ai été bien sage cet été puisque c’était la condition.

En plus le plan est parfait. C’est le centre aéré qui m’emmène en bus et qui vient me récupérer, ce qui permet à Romane de surveiller la sieste de Maman.

Pour l’occasion papa avait posé son après-midi pour venir me voir. Les entraîneurs sont débutants, jeunes mais cools et moi je m’éclate et c’est bien le principal !

En plus, la bonne surprise c’est que Walid et Ernesto se sont inscrits aussi. Le début d’une belle histoire sportive !

Romane ou la relève au judo

J’ai claqué une bise à Michel, enfilé mon kimono (enfin celui que Lucas ne met plus), j’ai mis mes tongs et j’ai pris le chemin du tatami. Depuis le temps que j’attendais ça ! Mon premier entraînement de Judo ! La tortue, le verre de terre, le tronc d’arbre… ça me plaît bien.

« – Et toi Lucas tu te réinscris ?

– Non je fais du foot.

– pff file ! »

CP dans les starting-blocks

Les vacances signifient aussi pour moi la fin de la maternelle et l’entrée à la GRANDE école… l’école primaire, celle où il faut un cartable avec des affaires dedans, celle où la maîtresse va donner des devoirs à faire à la maison. Ça ne rigole plus !

Comme on part les 2 dernières semaines des vacances, on s’est occupé des fournitures avant. Je suis inscrit au multi-sport et au théâtre dans le cadre des activités périscolaires, à la cantine, et au centre aéré pour les mercredis.

Comme je suis encore fâché avec quelques lettres (b, d , p et q… avouez qu’elles se ressemblent), que je n’aime pas trop lire et que maman est en congés… J’ai également découvert les joies des cahiers de vacances histoire de ne pas perdre la main. On s’est un peu entraîné sur les lettres, la lecture et l’écriture et il parait que j’ai progressé : « m » et « a » = « ma », « v » et « u » = « vu » etc.

Bref, en septembre je serai fin prêt ! Comment ça elle va parler en anglais la maîtresse…

Skate sous haute protection

Enfin… ça faisait trois ans que j’en réclamais un… Et maman disait « d’abord la trottinette », « quand tu sauras faire du vélo sans roulettes », »d’abord les patins à roulette », « quand Romane ne fera plus de caprices », « quand papa ramassera ses chaussettes » etc.

Heureusement mon copain Walid a mis fin à tout cela et m’a offert un skateboard pour mon anniversaire ! Maman s’était retrouvée à court d’arguments quand la maman de Walid lui a demandé son accord préalable, Gagné ! Par contre elle a vite complété mes équipements de protection.

Paris, Paris combien ? Paris tout c’que tu veux…

Cela faisait 2 ans que je tannais mes parents pour aller voir la tour Eiffel et ils me disaient toujours : « On attend que tu sois un peu plus grand, il faut beaucoup marcher ». Il faut croire que j’ai grandit car : un pont de mai + un appartement AirBnB + 4 billets de TGV… et hop on y était. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on ne s’est pas ennuyé ! On s’est même fatigué…

Jour 1

  • Départ en train de Nancy à 8h.
  • A l’arrivée on a pris le métro (super moyen de locomotion je me demande pourquoi on n’en a pas un à Nancy) pour aller voir la pyramide du Louvre.
  • Maman avait repéré le Musée en herbe, un musée d’art pour les enfants, où il faut retrouver des indices sur les tableaux comme de vrais détectives.
  • Ensuite, on est allé récupéré les clés de l’appartement qui présentait 3 particularités :
    • Pour aller sur la terrasse il fallait passer par la fenêtre
    • Le lit de papa et maman était rangé debout dans une armoire
    • Le WC était dans la salle de bain… bizarre ces parisiens !
  • Après une petit sieste et sous un grand ciel bleu, on a embarqué sur un bateau mouche sur la Seine avec un spectacle musical pour enfants animé par Lila et Filou.
  • Le bateau nous a ramené au pied de la Tour Eiffel, mais on n’a pas pu monter dedans, parce qu’au moment où on a voulu prendre les tickets il y avait déjà trop de monde.
  • Après une petite pause glace sur le champs de mars, on a terminé la journée sur la place du Trocadéro avec une belle vue sur la tour Eiffel et les fontaines où tout le monde se baignait alors que c’est interdit.

Jour 2

  • La Cité des Sciences… ou plutôt la cité des enfants : Un endroit où on a pu faire toutes sortes d’expériences avec des miroirs, de l’eau, des engrenages, des sons etc. Il y avait un chantier de construction de maison GÉ-NIAL ! Des brouettes, une grue, un chariot sur rails, des barrières. J’aurais pu y passer la journée !
  • Mais comme on ne pouvait pas y passer la journée on est ensuite allé au parc de la Vilette juste derrière. Il y avait une belle aire de jeux et un méga toboggan dragon.
  • Après une sieste nécessaire on est allé à Montmartre… à pied… et on est monté… à pied… jusqu’en haut. On l’a bien méritée la glace dans le quartier des peintres de rue !

Jour 3

  • Nous avons dit « au revoir » à notre appartement et nous avons pris le métro pour Notre-dame de Paris. Un rapide coup d’œil à l’intérieur, mais on n’a pas voulu déranger la messe qui y était célébrée au milieu des touristes.
  • On est ensuite remonté à pieds jusqu’au Panthéon pour arriver aux Jardins du Luxembourg. On a alors joué avec des bateaux à voile qu’il fallait pousser sur une grande fontaine. Le mien s’est coincé sous le jet d’eau je l’ai récupéré tout mouillé.
  • Enfin on a terminé le séjour par un spectacle de Guignol. On était placé tout devant avec Romane, j’ai bien rigolé !
  • Puis l’heure du retour a sonné, et à 18h nous avons pris le train pour Nancy.

On a passé 3 jours super ! On a gardé tous les tickets, imprimé quelques photos et on a collé tout ça dans un album souvenir que j’ai pu emmener à l’école.

NB : Le titre de cet article est le refrain de la chanson de Marc Lavoine, Paris