Pique-nique avec Maman

Quand les garçons passent la journée au foot, avec Maman on se prévoit notre petit programme entre fille. La semaine dernière on est allé en ville acheter des boucles d’oreilles et ce dimanche c’était pique-nique au parc Ste Marie et on y est allé en vélo. Mon copain Joachim nous a rejoint dans l’après-midi et on a même fait un tour de manège ! Génial !

C’est la rentrée de Lucas au CP

Ça y est, à peine rentré de Corse il a fallu qu’on reprenne le chemin de l’école. Question motivation, mes parents et Lucas frôlaient le niveau 0… mais quand il faut il faut.

Avec maman on a d’abord accompagné Lucas au CP. On a retrouvé « la bande » Pierre-Alix, Aloïs, Ernesto, Walid, Mathilde… Et les petites sœurs et les petits frères de mon âge.

Le maître de Lucas nous a fait visiter la classe, la maîtresse de Lucas a dit des trucs que personne n’a compris. Mais Lucas a suivi les copains, si bien qu’il a fini pour nous semer jusqu’à ce qu’on se fasse mettre à la porte par le maître.

Ensuite c’était le tour des maternelles. On a retrouvé la bande #2 Annaé, Laura, Yacine, Jules (la relève des p’tits frères et des p’tites soeurs). Mais là, surprise, il y a des moyens dans les 3 classes… du coup et bien la bande est éclatée et mon grand copain Jules n’est plus dans ma classe. Snif 😭

Bon heureusement qu’on se voit à la cantine et qu’on tombe souvent sur lui au parc. 😍

Princesse Romane #3

Il y a quelques semaines j’ai demandé à maman si je pouvais avoir des boucles d’oreilles. Elle m’a montré celles que j’ai eu à mon baptême et m’a dit que si j’étais toujours décidée on irait voir tata Nathalie dans son magasin pendant les vacances et qu’elle me ferait les petits trous nécessaires.

On y est donc allé hier, j’ai choisi la couleur des boucles d’oreilles « spéciales trous » et grâce à la crème magique de tata Karine… j’ai rien senti et je suis désormais la plus belle de la terre (ou presque).

Grand merci les tatas !

A bicycletteeeuuu

Avec les beaux jours, maman voulait faire des balades en vélo… ou au moins pouvoir se déplacer facilement pour une petite course.

Moi j’ai rien contre le vélo tant qu’il ne faut pas pédaler. Elle a donc fait l’acquisition de ce petit siège pour le porte-bagage qui, en plus de me trimbaler, présente l’avantage de ne pas être démontable facilement. On peut ainsi laisser le vélo accroché en ville sans risquer que je doive courir à côté pour rentrer. Dernier avantage, ça muscle les fesses de maman… ne me remercie pas !

On a remis en état les vélos de toute la famille, regonflé les pneus, nettoyé. et on est même allé faire un pique-nique un dimanche.

Ben voilà, le vélo comme ça c’est bien !