Archives par étiquette : Crèche

C’est la rentrée 2 !

IMG_4795.JPGÇa fait deux semaines que des étiquettes à mon nom bourgeonnent sur toutes mes affaires. Maman m’a déjà laissé quelques fois dans les bras de dames très gentilles qui travaillent dans cet endroit où il y a plein d’autres bébés qui ont l’air aussi étonnés que moi de se trouver là.

Hé oui ça y est les choses changent, je rentre à la crèche ! Demain on va se lever tôt, se dépêcher pour arriver… Et voilà ce sera parti. Enfin, j’ai de la chance mon frère viendra surement me rendre une petite visite dans la journée. T’inquiète pas maman ça va bien se passer, on va bien s’occuper de moi et si je m’ennuie je piquerai un petit (ou pas) som’ en attendant que tu reviennes.

Mercato d’hiver

Jeudi dernier, enfin il y a une semaine… c’était un peu triste parce que mon transfert avait lieu le lundi suivant et c’était donc mon dernier jour dans cette crèche.

J’y ai passé plus de 2 ans, c’est pas rien (surtout quand on a deux ans et demi). Je connaissais les lieux, les gens, les rouages. Y a quelques nounous et quelques copains qui vont nous manquer à maman et moi.

Photo 26-11-2014 23 27 42Alors, pour dire au revoir on avait apporté des gâteaux et fait des cartes qu’on a glissé dans les casiers de mes meilleurs potes. On a trinqué à coup de petites briques de jus d’orange. Et puis maman a pris une photo souvenir avec tout le monde qu’on a mis dans ma chambre (il faudra que je vous montre mes fils à photos… tiens)

C’est une page qui se tourne et une nouvelle aventure qui a commencé.

A la nouvelle crêche y a tout qui est nouveau… nouvelles nounous, nouveaux copains, nouvelles habitudes, nouveaux jouets… j’étais un peu perdu pour aller manger ou avant d’aller à la sieste alors j’avais un peu de mal à laisser maman partir mais après une semaine ça va déjà mieux.

C’est plus grand et mieux agencé, et on fait plein de choses différentes. Cette semaine on a fait de la peinture, des gomettes, de la pâtisserie, des chansons, des décorations pour noël, on a joué au bricolage, au docteur, au voitures, aux courses (tout un tas d’emballage vides et lavés qu’on met dans des caddies), on a fait des spectacles (on met les chaises bien alignés, on s’assoit et y a un copain qui fait le clown devant 🙂 ) et j’ai même eu un st Nicolas en pain d’épices en cadeau ! Bref je m’adapte super bien à ce nouvel environnement !

Et c’est marrant, la nounou du soir dit toujours à maman « Lucas a très bien mangé ce midi » comme si ce n’était pas une évidence… elles ne me connaissent pas encore trop bien, ça se voit !

SCF

Avec mon frère on a bien failli devenir des SCF (Sans Crèche Fixe) ! Hé oui, comme pour tout bambin né dans une grande ville, l’obtention d’une place en crèche se situe entre le casse-tête chinois et le parcours du combattant. Seulement quand on a un grand frère déjà casé on est prioritaire sur la crèche en question. Mes parents ont donc fait un dossier pour une seconde place dans la crèche de Lucas au CHU… plutôt confiants…et nulle part ailleurs…

Jusqu’à ce jour de fin-septembre où on nous annonce que la municipalité rompt sa convention avec le CHU ce qui signifie non seulement qu’ils n’auront pas de place pour moi mais qu’en plus ils risquent de ne plus pouvoir continuer à accueillir Lucas… Douche froide ! Trouver 2 places en crèche pour janvier c’est mission impossible.IMG_0186.JPG

On s’affole donc pour faire des demandes d’inscription dans des crèches privées pendant que le CCAS et le CHU se mettent d’accord sur un divorce à l’amiable. Plusieurs solutions sont envisagées : une autre crèche publique ou privée, deux crèches differentes, Lucas à l’école…

Finalement le CHU décidé d’ouvrir des places aux personnes extérieures dans l’autre crèche hospitalière qui se trouve être tout près de chez nous et nous propose deux places. BINGO !

Lucas va donc faire les premiers repérages au mois de décembre et moi j’attaquerai mon adaptation après Noël. Maman nous a déjà montré où était la crèche et une petite cabane a déjà tapé dans l’œil de mon frère. Du coup il demande à aller dans « l’autre crèche » maintenant. C’est vrai qu’elle a l’air mieux mais y a quelques Mathias, Laurent, Mathieu, Adam qui vont certainement lui manquer.

 

Est un grand !

IMG_0421-001Eh oui, je passe dans la section des grands de la crèche la semaine prochaine !!! Bon je vous épargne les « ho il grandit trop vite mon Loulou », « que le temps passe vite », « il est où mon bébé » de maman et même le bourdon qui accompagne tout ça !

Ce que ça va changer pour moi ? Ben pas énormément de choses puisque chez les grands j’y suis déjà de 8h à 9h tous les matins. C’est là que se fait l’accueil. Je connais déjà les lieux et les nounous. Les repas et les goûters sont les mêmes… à part que le lait est servi dans un verre et non plus dans un biberon. Je vais dormir dans un lit sans barreau, mais comme c’est déjà le cas à la maison y aura pas de soucis.

Par contre, plein de nouvelles activités de grands ! Des legos, des jouets d’imitation, des livres avec des pages qui se déchirent (mais qu’il faut pas déchirer), des déguisements, de la cuisine… Mais aussi des sorties ! La ludothèque, la bibliothèque, le parc de la ville, la baby gym, l’aquarium…

J’y ai passé quelques heures cette semaine et j’ai déjà fait des gaufres et des dessins à la craie sur un grand tableau. Mon adaptation ne pose aucun problème et il paraît que je parle très bien pour mon âge ! Il ne me reste plus qu’à être propre (c’est au programme) et à savoir identifier d’autres couleurs que le bleu (et le jaune une fois sur deux)… Et je serai… [maman retient tes larmes] … prêt pour l’école !

Promu !

Hey ! Depuis hier je commence l’adaptation chez les moyens à la crèche !!!

Ça y est je ne suis plus dans les plus petits… ce qui rend maman toute nostalgique ! Hé oui, il y a 1 an elle me donnait le néné, elle me portait d’un bras, elle me baladait en cosy… aujourd’hui je mange des carottes crues, mon poids lui fait mal au dos et je marche, je discute, je mime etc. ça lui fout le bourdon.

Bref cette promotion est l’occasion pour moi de vous raconter un petit peu mon quotidien, mes journées à la crèche :

  • 6h45 : Le réveil sonne. Ça c’est la théorie…Dans la pratique, soit je suis réveillé avant et ça énerve tout le monde, soit (cas plus rare) je dors encore, ce qui fait que papa et maman trainent et qu’on se lève tous en catastrophe à 7h10.
  • 6h45 – 7h15 : Biberon soit avec maman, soit avec papa, soit (depuis peu) tout seul
  • 7h15 – 7h35 : On m’habille, soit papa, soit maman (l’autre)…. mais pas tout seul 🙂
  • 7h35 : Le deuxième réveil sonne c’est l’heure de partir, heure stratégique à laquelle on arrive à l’heure et on évite les bouchons
  • 8h : On arrive à la crèche. On sonne et maman dit « Bonjour c’est la maman de Lucas ! », on entre, on pointe comme à l’usine, on va dans la section des petits et on range mes affaires dans mon casier. Je garde mon doudou (celui spécial pour la crèche avec mon nom dessus… pas Momoche, trop peur de le perdre) et hop je rejoins les copains pendant que maman raconte ma vie à la nounou qui note sur un cahier.  Les copains, c’est jamais les mêmes, y a quelques habitués comme moi mais la plupart sont des enfants de personnel hospitalier du coup ils sont là seulement le matin, seulement l’après-midi, seulement certains jours et ça change tout le temps. Du coup pour les nounous c’est pareil, ça change souvent. Bref après ça maman s’en va. J’ai eu une petite période de deux semaines où c’était plus difficile de la voir partir mais c’est passé.
  • 8h-9h30 : On joue, on grimpe, on écoute de la musique, on lit. Il y a des jeux qui changent tous les jours, la piscine à balle, le grand xylophone, des modules de motricité… Mais moi mon jeu préféré c’est de piquer les sucettes de la bouche des copains.
  • env. 9h-9h30 : Sieste du matin : assez courte pour moi. En fait, on me couche quand je suis fatigué et on vient me rechercher quand je suis réveillé… il n’y a pas d’heure ni de durée fixe.
  • à partir de 10h : Les premiers repas commencent à être servis parce que les copains qui sont là depuis 6h du mat’ ils commencent à avoir les crocs. Le problème c’est que moi, voir les biberons défiler ça m’ouvre l’appétit ! C’est chacun son tour alors l’attente est parfois longue et difficile pour moi jusqu’à env. 11h. Pour le menu, depuis que je mange un peu de tout j’ai droit à la purée maison (…enfin de la cantine… mais pas en conserve quoi) avec de la viande mixée + un yaourt. Entre les bébés qui ont faim, ceux qui ne veulent pas manger, le chassé-croisé des parents du matin/soir c’est un peu bruyant.
  • 11h30-13h30 : Activité digestion et jeux divers
  • env. 13h30-15h : Sieste… pareil il n’y a pas d’heure ni de durée fixe.
  • 15h30 : Goûter : un biberon + compote
  • 16h-17h : Encore quelques jeux et grimpage en autonomie… c’est là que j’aime bien dire « Ava ! » à toute les mamans qui viennent récupérer leur bébé.
  • 16h45 : Le troisième réveil de maman sonne. Hop c’est l’heure de venir me chercher.
  • 17h : Elle arrive et je l’accueille avec les plus beau des sourires. Avant je rampais mais maintenant je marche jusqu’à elle, qui m’ouvre grand les bras pour me faire des bisous. Ensuite la nounou du cahier raconte ma vie à maman, on récupère le doudou, les affaires dans le casier, elle m’habille et on décolle. « Au revoir à demain ! »
  • env. 17h-18h30 : Alors là le programme est varié : Courses, jeux à la maison, tour en vélo, balançoires, piscine, balade en ville, RDV chez le médecin, visite chez les tatas. Ça dépend ! Maman profite au maximum de ce temps là et papa nous rejoint dès qu’il le peut.
  • env. 18h30-19h : Bain… bon vous avez déjà vu ce que ça donne !
  • env. 19h30-20h : Repas : un biberon + une purée de légume + un petit bout de fromage parce que j’aime ça
  • 20h-21h : Encore quelques jeux qu’on essaie plus calmes… mais ça marche pas trop.
  • vers 21h : Hop au lit ! Et après une journée pareil, avec deux gros bisous et un Momoche, en général je ne fais pas d’histoire.

Le petit « + » vraiment sympa de la crèche c’est qu’on y laisse un appareil photo et que du coup, les nounous peuvent prendre des photos (voir des vidéos) pour montrer nos exploits à nos parents.

Tiens ça me fait penser… je ne vous l’ai pas montré celle là.

Le lundi au soleil…

…Une météo idéale pour ma première journée complète à la crèche !

Pour l’occasion maman a étiqueté toutes mes affaires et elle m’a trouvé un joli p’tit sac pour les transporter.

En fait, je n’ai pas très bien dormi. Le stress de la rentrée sans doute 🙂 Non en fait j’ai toujours ce nez qui coule du coup je tousse et ça me réveille. Alors maman me met du pshitt dans le nez ça me réveille encore plus (ça doit aussi réveiller les voisins d’ailleurs) et après ça difficile de se rendormir. Bref c’est pour ça que je suis un peu dans le pâté sur la photo. A peine arrivé on m’a recouché ! D’ailleurs, on est arrivé un peu en retard, il faudra améliorer le timing pour demain.

 

C’est la rentrée !

Et oui moi aussi j’ai fait ma rentrée à la crèche ! J’y suis resté deux heures avec maman histoire de « m’adapter ». On a rempli un questionnaire sur mes habitudes, rencontré le personnel, découvert les lieux et déjà fait connaissance avec quelques enfants.

J’ai été bien sage, je n’ai pas pleuré, j’ai joué, j’ai souri. Ma stratégie ? Me mettre tout le monde dans la poche tant que maman est là… ils découvriront bien assez tôt que je fais la comédie et que je ne fais pas la sieste. Et puis, à partir du moment où on me donne à manger moi je m’adapte y a pas de soucis.

Changement de squat’, je vais crècher ailleurs

Je vous avais parlé de ma future crèche ? (ici) Bon et bien il y a un petit changement de programme…
Juste avant que je naisse maman a eu un coup de fil du CCAS de la ville auprès duquel maman avait rempli un dossier et fait des voeux sur quelques crèches municipales. On lui indique qu’une place m’est attribué à la crèche hospitalière toujours tout près de son bureau.
Du coup, mes parents ont visité chacune des deux crèches et là ça a été le dilemme :
D’un côté la petite crèche d’entreprise toute neuve au milieu des bois avec une plage horaire d’accueil réduite et figée
De l’autre la grosse structure moins jolie mais offrant une énorme souplesse sur les horaires et les vacances, me soignant si je suis malade, prenant en charge les couches et le lait et tout ça pour beaucoup moins cher que la première…
Pas évident mais finalement, après avoir fait un tableau des « pour » et des « contre », mes parents ont préféré la deuxième qui va permettre à maman de s’organiser plus facilement avec son travail, la gym, la piscine… Puisque papa pourra venir me chercher plus facilement.
Par contre, j’ai pas de photos à vous montrer pour l’instant…