Mon premier plateau des U7

Et voilà, premier samedi de matchs sous le soleil. Des matchs gagnés, d’autres perdus… comment ça on joue collés les uns au autres ? Les adversaires aussi… J’ai mis deux buts, dont un à la suite d’une très belle action. J’ai rencontré quelques difficultés face à l’équipe de Jarville. Pas de bol, j’étais dans les cages. Bon sang qu’ils étaient forts! J’ai pris quatre buts mais j’en ai arrêté au moins huit. Et vous savez combien je n’aime pas perdre, je n’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes. L’entraîneur de l’équipe adverse est venu me féliciter. Et notre entraineur a remonté le moral des troupes pour le match suivant.

Mais la chose la plus importante c’est que j’avais un fan-club : papa, maman, Romane, tata Isa, Martin… oui maman n’a jamais autant supporté une équipe de foot que ce samedi. Bon il faudrait qu’elle apprenne un peu les règles.

Chaussage de crampons !

Enfin, mon premier entraînement de foot !Il faut croire que j’ai été bien sage cet été puisque c’était la condition.

En plus le plan est parfait. C’est le centre aéré qui m’emmène en bus et qui vient me récupérer, ce qui permet à Romane de surveiller la sieste de Maman.

Pour l’occasion papa avait posé son après-midi pour venir me voir. Les entraîneurs sont débutants, jeunes mais cools et moi je m’éclate et c’est bien le principal !

En plus, la bonne surprise c’est que Walid et Ernesto se sont inscrits aussi. Le début d’une belle histoire sportive !

Romane ou la relève au judo

J’ai claqué une bise à Michel, enfilé mon kimono (enfin celui que Lucas ne met plus), j’ai mis mes tongs et j’ai pris le chemin du tatami. Depuis le temps que j’attendais ça ! Mon premier entraînement de Judo ! La tortue, le verre de terre, le tronc d’arbre… ça me plaît bien.

« – Et toi Lucas tu te réinscris ?

– Non je fais du foot.

– pff file ! »

C’est la rentrée de Lucas au CP

Ça y est, à peine rentré de Corse il a fallu qu’on reprenne le chemin de l’école. Question motivation, mes parents et Lucas frôlaient le niveau 0… mais quand il faut il faut.

Avec maman on a d’abord accompagné Lucas au CP. On a retrouvé « la bande » Pierre-Alix, Aloïs, Ernesto, Walid, Mathilde… Et les petites sœurs et les petits frères de mon âge.

Le maître de Lucas nous a fait visiter la classe, la maîtresse de Lucas a dit des trucs que personne n’a compris. Mais Lucas a suivi les copains, si bien qu’il a fini pour nous semer jusqu’à ce qu’on se fasse mettre à la porte par le maître.

Ensuite c’était le tour des maternelles. On a retrouvé la bande #2 Annaé, Laura, Yacine, Jules (la relève des p’tits frères et des p’tites soeurs). Mais là, surprise, il y a des moyens dans les 3 classes… du coup et bien la bande est éclatée et mon grand copain Jules n’est plus dans ma classe. Snif 😭

Bon heureusement qu’on se voit à la cantine et qu’on tombe souvent sur lui au parc. 😍

CP dans les starting-blocks

Les vacances signifient aussi pour moi la fin de la maternelle et l’entrée à la GRANDE école… l’école primaire, celle où il faut un cartable avec des affaires dedans, celle où la maîtresse va donner des devoirs à faire à la maison. Ça ne rigole plus !

Comme on part les 2 dernières semaines des vacances, on s’est occupé des fournitures avant. Je suis inscrit au multi-sport et au théâtre dans le cadre des activités périscolaires, à la cantine, et au centre aéré pour les mercredis.

Comme je suis encore fâché avec quelques lettres (b, d , p et q… avouez qu’elles se ressemblent), que je n’aime pas trop lire et que maman est en congés… J’ai également découvert les joies des cahiers de vacances histoire de ne pas perdre la main. On s’est un peu entraîné sur les lettres, la lecture et l’écriture et il parait que j’ai progressé : « m » et « a » = « ma », « v » et « u » = « vu » etc.

Bref, en septembre je serai fin prêt ! Comment ça elle va parler en anglais la maîtresse…

Princesse Romane #3

Il y a quelques semaines j’ai demandé à maman si je pouvais avoir des boucles d’oreilles. Elle m’a montré celles que j’ai eu à mon baptême et m’a dit que si j’étais toujours décidée on irait voir tata Nathalie dans son magasin pendant les vacances et qu’elle me ferait les petits trous nécessaires.

On y est donc allé hier, j’ai choisi la couleur des boucles d’oreilles « spéciales trous » et grâce à la crème magique de tata Karine… j’ai rien senti et je suis désormais la plus belle de la terre (ou presque).

Grand merci les tatas !